Les chaudrons de Mélodie

blogue culinaire d'une gourmande

26 février 2011

Panier bio : 5 février 2011

Deux autres semaines de passées, un autre panier est arrivé, et les légumes ont été mangés. Cette semaine, dans mon petit panier, j'avais: de la bette à carde rouge, un sac de laitues romaines, un paquet de pousses, un oignon rouge, une grosse patate douce, un petit sac de pommes de terre, un autre céleri, un autre brocoli, un sac de champignons de Paris, un poivron rouge, de grosses betteraves jaunes et un sac de  carottes et de panais. Les romaines semblent avoir remplacé la courge délicata, et le panais, la sauce tomate congelée, mais en gros, c'est le même panier qu'il y a deux semaines. Comme la qualité des légumes est là, ça va, mais je sens que le prochain panier sera dans trois semaines, histoire d'avoir un peu plus de variété. 

092

Trouver de bonnes recettes a été plus difficile depuis quelques semaines. GG et moi avons attrapé une grippe qui n'en finissait plus, alors la motivation n'était pas là. Peut-être est-ce pour ça que j'ai eu quelques expériences plutôt ordinaires. Mais bon, ça arrive. En gros, voici ce que j'ai fait depuis deux ou trois semaines:

 

  • Avec une partie des laitues romaines, j'ai fait des salades assez simples (laitue et vinaigrette: huile d'olive, balsamique, Dijon et une touche de mayo) et quelques salades César: nature et au poulet. J'ai pris la vinaigrette César de Ricardo, ici. Même si la mayo n'a pas très bien pris, le goût était là.

 

  • Avec le reste de la romaine, j'ai fait un spaghetti César! La recette est ici. C'était super bon et facile. Ça peut se faire faire avec n'importe quelle laitue amère. Une recette à garder, c'est sûr.

 

  • Avec le brocoli, j'ai fait un genre de gratin au fromage et au broco. La recette est ici. C'était bon, sans plus. Je pense que le broco était trop mou.

 

  • Pour essayer d'éradiquer ma méchante grippe d'homme, j'ai fait une soupe toscane (un genre de ribollita) avec des haricots blancs, des carottes, de la bette à carde, du céleri, des oignons, du panais, la patate douce et quelques pommes de terre. J'ai été super déçue! Le goût était ordinaire. Elle était trop sucrée et le look... Que dire du look? Aussi bien être directe: ça avait la couleur du vomi et ça ressemblait à du vomi! Rien à voir avec la photo de la recette. Je ne referai PAS cette recette. Je me sens dupée. Ça m'apprendra à tromper Jamie Oliver, qui d'excellentes recettes de soupes, comme celle-ci. Je me suis forcée à en manger quelques bols, mais la moitié est allée aux poubelles.

 

  • J'ai refait la trempette de Catherine pour utiliser mes les pieds de brocoli, des carottes et du céleri.

 

  • Avec les grosses betteraves jaunes, j'ai fait des frites au four. C'est mon nouveau dada. On les fait cuire comme on ferait cuire des frites et on les sert avec une mayo épicée. Ça a accompagné mes Wiener Schnitzels.

 

  • Avec les champignons et les pousses, j'ai fait des pâtes écoeurantes! Dans le bon sens! 1) On fait cuire les pâtes d'un côté. 2) Pendant ce temps, on fait revenir des champignons, un peu d'oignon et de l'ail dans un poêlon jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. On déglace avec du vin blanc. On ajoute les pousses, le persil, une bonne grosse c. à soupe de beurre et un peu d'eau de cuisson. On ajoute les pâtes et on mélange. Un délice!

 

  • Avec le poivron rouge et le reste de la bette à carde, j'ai fait d'autres pâtes écoeurantes, des tortellinis, cette fois. 1) On fait cuire les tortellinis d'un côté. 2) Pendant ce temps, dans un poêlon, on fait revenir de l'oignon, puis des poivrons, puis la bette à carde (juste les feuilles). Quand tout est cuit, on ajoute de la crème et du pesto (j'ai pris celui aux tomates séchées et aux truffes qui traîne dans mon frigo) et on réchauffe. On y plonge les tortellinis pour bien enrober puis on déguste.

 

  • Le reste des carottes et des panais ont fini en légumes rôtis.

 

  • Avec les oignons de la semaine dernière, j'ai fait... (attention, vous allez rire) du jus d'oignon pour essayer d'arrêter de tousser: On hache un oignon et on mélange les morceaux à une c. à soupe de miel. On laisse tremper environ 2 heures. On filtre le jus que ça a donné et on s'enfile des cuillérées durant la journée... Le goût de l'oignon est caché par le miel, alors côté goût, ça va. Mais est-ce que ça marche? Je ne sais pas. Mais en tout cas, l'oignon tranché sous le lit ne marche PAS du tout. J'ai eu ma pire nuit de toux ce soir-là... Morale: on garde les oignons pour cuisiner.

Posté par melodie1974 à 15:43 - Légumes - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire